27 mai 2013

Championnats de France regroupés à Saint-Maur-des-Fossés

0 Commentaire

Les championnats de France de Carambole se déroulent du 10 au 19 mai 2013 à St-Maur-des-Fossés, dans la salle du club local, commune située dans le département du Val-de-Marne (91).

Dans la catégorie du 3-bandes, c’est Jérémy Bury qui est devenu champion de France 2013 au détriment de Jérôme Barbeillon lors d’une finale qui s’est jouée en 31 reprises et dont le résultat s’est soldé sur le score de 50 à 40. Invaincu tout au long du tournoi, le lauréat 2013 n’a presque jamais été inquiété, tant lors de la phase du double K.O. que dans lors des matchs à élimination directe. Au cours de ce tournoi il réalise une moyenne générale s’élevant à 1,748. Son adversaire en finale, Jérôme Barbeillon, à quant à lui connu un parcours beaucoup plus compliqué en ayant été défait lors d’un match dans du double K.O. contre un certain Cédric Melnytschenko. De fait, il n’a pu exposer l’intégralité de son talent et son parcours n’a donc pas été parfait, mais grâce à ses valeurs, il est parvenu à dominer ses adversaires pour atteindre la finale du tournoi.

De plus, cette victoire lui permet de reprendre le titre qu’il avait perdu lors de l’édition 2012, ce qui signifie qu’il porte désormais à 5 ses titres de champion hexagonal. Une superbe performance donc pour le numéro 1 français et 3ème joueur mondial au « ranking UMB » de février 2013.

Podium: Jérémy BURY (1er); Jérôme BARBEILLON (2ème); Pierre SOUMAGNE et Jean-Christophe ROUX (3ème)

careaux

La Partie Libre a été remportée par Olivier Careaux qui a dominé tous les adversaires qui lui ont été opposés avec une moyenne générale de 200. Il devient donc le nouveau champion de France 2013 lors de ces championnats nationaux de carambole à St-Maur-des-Fossés.

Cependant, Olivier a dû attendre pour triompher sur l’épreuve car il a été amené à aller en prolongations suite l’égalisation de Jean-François Florent à 72 partout, qui a pour sa part connu un parcours beaucoup plus chaotique, mais qui est resté bon compétiteur tout au long de la compétition. Le podium est complété par Frédéric Goubart et Magali Declunder.

magali declunder

A noter la très belle performance de Magali Declunder qui a proposée un match exceptionnel lors du dernier match du double K.O. face à Steve Dorard sur le score sans appel de 400 à 275 en 6 reprises. Ses performances, tout au long de la compétition lui ont offert un podium se classant à la 3ème place avec une moyenne générale de 64. Nul doute que cette joueuse a le potentiel pour devenir une prétendante au titre dans les années à venir.

Lors de la finale de la bande, qui s’est déroulée le 15 mai 2013, c’est le nordiste Bernard Villiers, du club du BCCO Ronchin, qui s’est imposé et qui décroche donc le titre de champion de France, au détriment d’Alain Remond, sur le score sans appel de 150 à 64 et ce, en 16 reprises. Bernard Viliers confirme de par cette victoire son excellente saison. Le podium est complété par Grégory Le Deventec et de Jérémie Picart.

Lors des épreuves 5 quilles-Masters, c’est le fuxéen (09) Matthieu Hingant qui s’est imposé lors de la grande finale, qui a durée 5 sets, au profit d’Alexandre Guillemant. Le niveau de cette finale n’a certes pas été exceptionnel, mais Matthieu a su être régulier tout au long de la partie alors que son adversaire a quant à lui fait des erreurs techniques qui lui ont coûtées la victoire. Le podium est complété par David Guillemant et Angelo Manzoli.

Lors de l’épreuve « Cadre 71/2 Masters« , le vainqueur de l’épreuve n’est autre que Bernard Villiers, déjà titré sur l’épreuve de la bande, et bat donc lors de la finale son coéquipier Jean-François Florent au terme d’un match qui s’est soldé sur le score de 250 à 188, le tout réalisé en 19 reprises. Le match n’a pas été d’un niveau très élevé d’autant plus que la meilleure meilleure est attribuée à Jean-François Florent avec 22,33. Le podium est complété par Patrick Dupont et Johann Petit.

Épreuves Cadre 47/2 Masters

Johann Petit remporte le titre au 47/2 suite à la finale remportée contre Olivier Careaux, autre favori de l’épreuve. Au fur et à mesure de la compétition Johann Petit a su hausser son niveau de jeu et signant une moyenne de 150 sur les 3 matchs avec des séries majeures de 300, 293 et 297 et 83,33 sur l’ensemble de l’épreuve. Au cours de ces épreuves, Johann Petit a montré qu’il avait amélioré son niveau de jeu et qui lui laisse entrevoir de belles perspectives sur le parcours international. Le podium est complété par Jean-François Florent ainsi que Willy Gérimont.

Cadre 47/2 Juniors

Lors de cette épreuve, qui n’a malheureusement rassemblé que 3 participants, c’est le jeune Kevin Perrotin qui remporte la compétition en obtenant une moyenne générale de 8,53 contre 7,36 pour Jason Petit et 6,80 pour Jessy Maillard. Suite à cette épreuve et au peu de participants, l’avenir de cette compétition pour les juniors n’en est que compromise au grand regret des passionnés et des jeunes espoirs français.

Lors de l’épreuve artistique la victoire est revenue à Kevin Tran qui a été opposé à Jean Reverchon, en le dominant 3 manches à 1. Le podium est complété par Hammen et Parra.

[top]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>